8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 09:50

                   -  Mais qui  c'est celle-là ? Elle se prend pour qui ?  Elle mange mes croquettes !  Et c'est quoi ça ?  un chat ?  Ah non ! !  Un chat  c'est beau, c'est fier, c'est fringuant ! Mais elle, c'est quoi ? la moitié d'un rien ! ! Elle est
épaisse comme l'estomac  d'un roitelet !  Tigrée avec le ventre blanc,  c'est d'un commun ! 
                   - Ecoutes Pivoine, arrêtes ton cirque ! Ne lui tournes pas autour comme ça, tu lui fais peur. Elle a beaucoup de peine, elle est très malheureuse, quelqu'un lui a fait beaucoup de mal.
                   - Mais maman qu'est-ce qu'elle fait là ? Ne me dis pas que...et Toby ? Il la regarde avec les yeux tristes ...D'ordinaire c'est pour moi ces yeux là, quand je lui donne un petit coup de patte pour lui faire comprendre que ce n'est pas l'heure des bisous.
                   - Tu sais Pivoine, nous ne t'en avons pas parlé plus tôt, mais il y a déjà trois mois qu'elle nous attend tous les matins et qu'elle reste avec nous au bureau. Elle est arrivée début juillet toute chétive , elle était affamée.
nous ne pouvions  rester indifférents ! nous lui avons ouvert une de tes boîtes,  nous pensions qu'elle allait manger puis reprendre sa route, mais non, elle est restée sur une chaise au soleil, confiante et apaisée.
                      Le soir, comme le ciel menaçait et que nous allions partir, nous l'avons laissée à l'abri dans le bureau.
                      Le lendemain, nous lui avons ramené  de tes croquettes, avec un peu de lait. et comme j'avais rapporté un panier de linge à repasser, elle n'a pas trouvé mieux que de se coucher dedans. 
                    - Miaaaououououou ppffff !
                    - Ah non Pivoine  ! sois gentille et écoutes !  Deux jours plus tard, elle était toujours là,  et les ronrons qu'elle nous manifestait, les frôlements de tête câlins montraient combien elle était adorable. L'  après-midi, ton père a entendu couiner dans le bureau. Je suis allée voir, elle avait fait trois petits minous dans le panier de linge
fraîchement repassé. Elle avait l'air toute étonnée... petite mère...
                    - Miiiaou ?... 
                    - Elle était toute maigre, nous n'aurions jamais pensé qu'elle attendait des petits !
                       Alors nous l'avons installée dans un panier d'osier où Manou faisait ses pizzas. Quelques jours plus tard, des amis  étaient décidés à adopter ses petits, mais il fallait les lui laisser quelque temps pour le lait.
                      Un matin, nous sommes arrivés, elle miaulait, partait, revenait, repartait, intrigués, nous sommes allés voir les bébés, ils avaient disparu. On ne les a jamais retrouvés. Elle les a cherchés longtemps puis a paru s'habituer à leur absence. Elle ne nous a plus quittés.
                     - Tu verras, elle est parfois ailleurs, perdue dans ses pensées.
                      Alors la voilà. Nous avons décidé de la garder avec nous. Les présentations sont faites.  Papa a voulu l'appeler "Question" parce qu'elle a toujours la queue en point d'interrogation.

                                                                                        StA le 08/06/08.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

leschatsdumaquis 06/07/2008 22:51

Hum c'est la maison du bonheur ici :-)))))))))

Pauvre Question ; nous ne saurons jamais ce qui se passe dans la tête des mamans-chattes qui se retrouvent dans ces situations tragiques.

Au moins elle a de l'amour sans modération chez vous et j'en suis toute heureuse.

Rose

béa kimcat 28/06/2008 21:29

ma délice a toujours la queue en point d'interrogation !
quant à ma lisa, elle n'a plus de queue ; je l'ai adoptée le 17 mai dernier ; elle a été brûlée au ventre et à la queue par des jeunes barbares en espagne ; une association a lancé un SOS sur internet et je l'ai récupérée ! lisa a presque 9 mois, et a été amputée de la queue par mon véto ; c'est un amour de chat et délice s'habitue à elle petit à petit... (voir articles sur mon blog où je raconte l'histoire de lisa)
béa k
ps : caresse aussi à question

sissi 12/06/2008 12:09

Une bien belle histoire ! sniff pour les chatons !
Gros Ronrons, Sissi

Béjar 09/06/2008 19:23

Quelle belle histoire! Il nous est arrivé la même chose avec une chienne et aussi une chatte. Elles ont accouché chez nous dès leur arrivée. Elles n'attendaient que de trouver le bon endroit au bon moment. Bravo pour ce geste. Bonne semaine Yvette

Présentation

  • : saint-arnoult parler à l'oreille des chats
  • saint-arnoult parler à l'oreille des chats
  • : Les chats, encore les chats et toujours les chats. Une jolie chatte écaille de tortue: "Pivoine" (c'est la fleur préférée de papa). Une grisounette: "pichenette", maman de "pirate" gris et blanc, le flibustier du jardin. D'origine gouttière: "question" parcequ'elle a la queue en point d'interrogation. Une maison de pierre, un jardin, une famille remplie d'amour. Un papa qui murmure à leurs petites oreilles, et retrace leurs aventures...et le reste...
  • Contact

Texte Libre

             

Recherche

Pages